Bernadette de fête

Comme je le disais dans mon précédent article, je me suis cousu une petite veste Bernadette de République du Chiffon pour compléter ma tenue casual home made de mariage. Depuis longtemps dans ma to-sew list, j’étais bien contente de m’y attaquer enfin.

bernie0

J’ai donc laissé de côté pour l’instant les tissus que j’avais initialement prévus (beige uni dehors, blanc et bleu ciel avec motifs de palmiers dedans – oui oui toutafé), et j’ai commandé un joli tissu japonais traditionnel bleu indigo à tout petits pois blancs. Puis comme le contraste entre le bleu et les pois blanc me faisait mal aux yeux (je suis sensible), j’ai utilisé l’envers, dont le blanc est plus estompé.

combo2

Et pour la doublure, j’ai choisi le joli tissu Shine blue-black d’Atelier Brunette. Je n’ai pas pris de tissu spécial-qui-glisse pour les manches, vu que je ne compte de toute façon pas mettre ma veste avec un haut à manches longues.

bernie8

Et enfin, pour le matelassage, après de longues heures passées de blog en blog pour essayer de trouver la meilleure technique, j’ai pris du molleton thermocollant (comme l’a fait Anne). J’ai pris de la Vlieseline H 640, plus épaisse que la H 630 (en toute logique). J’ai donc coupé dans ma Vlieseline mes dos, devants et manches sans marge de couture, et j’ai thermocollé les pièces correspondantes. J’ai tracé des lignes horizontales, espacées d’une largeur de règle, et en faisant en sortes qu’elles soient positionnées aux mêmes endroits sur les 2 dos, les 2 devants, les 2 manches. Ha faut pas se louper hein !

bernie1

bernie3

Je m’en suis pas trop mal sortie, mais au moment de tout assembler j’ai eu un doute tout de même sur l’épaisseur globale de l’ouvrage : c’est quand même très épais… J’avais peur que ça fasse comme les costumes de super héros pour les gamins, mais bon au final, c’était pas si pire, comme on dit dans notre prochain pays d’accueil (ho ho mais oui !).

bernie4

Je n’ai pas vraiment fait de modification, j’ai juste ajouté une petite poche dans la doublure (on y a mis les alliances, hihi). Bref, rien à redire, je suis très satisfaite de ma Bernadette, elle m’a tenu bien chaud quand le vent s’est levé à Berlin, et je pourrai la ressortir avec plein d’autres tenues. J’ai juste un peu peur de la laver maintenant, j’ai peur que le tissu indigo bave sur ma doublure ^^’ (oui je l’ai lavé au préalable, mais tout de même…)

bernie2

La prochaine, je la tenterai sans molleton, ou alors avec une épaisseur un peu plus discrète. J’ai déjà les tissus, y’a plus qu’à ! Ah mais non, on déménage :)

bernie6

 

bernie7
Vous apprécierez la diversité des poses

Le joli pin’s vient de chez Heikala ;)

Patron : Bernadette de République du Chiffon Tissu : coton japonais indigo chez Kiseki.de et Shine blue-black d’Atelier Brunette chez Volksfaden.de

Powered by : Society

Publicités

Petit manteau intemporel

Il y a un peu plus de deux ans, je m’étais cousu une veste H du livre Dressing Chic dans un joli tissu de laine mélangée. Je l’avais coupée dans la taille la plus petite qui était bien sûre trop grande, et après avoir bricolé et raboté de manière peu orthodoxe j’ai décidé de la garder malgré le résultat peu convaincant. Je l’ai mise une fois, à un beau mariage d’été, accompagnée de ma robe Georgina. Elle est ressortie d’un lavage en machine en ne ressemblant vraiment plus à rien, et je l’ai mise de côté en attendant un éventuel recyclage.

Lire la suite

Waver Jacket nuit tropicale

Au printemps, j’avais cousu mon très chouette trench Roger, en gabardine bleu pétrole. Je l’ai beaucoup mis ces derniers mois, mais je me suis rendu compte qu’il me fallait aussi une veste un peu plus casual, plus courte, toujours à peu près imperméable (on ne vit pas à Marrakech hein), avec éventuellement une capuche, mais surtout, surtout, d’une couleur un poil plus neutre. Parce que bon le bleu pétrole c’est bien joli, mais je ne pouvais plus porter mes pantalons rouge et bleu canard (je vous rassure, il s’agit bien de deux pantalons unis différents), et ça c’était bien dommage. J’ai donc jeté mon dévolu sur le Waver Jacket de Papercut Patterns, acheté en pdf, reçu et imprimé presque dans la journée. J’ai découvert que nous avions un massicot au bureau, quel gain de temps !

waver jacket

Lire la suite

Roger, roi du pétrole

En septembre dernier, j’ai profité d’un bref passage en France pour me faire livrer quelques mètres de gabardine bleu pétrole par Cousette. Impossible de trouver de la gabardine en Allemagne (bon, je n’ai pas non plus fouillé l’intégralité des internets), et les frais de livraison depuis la France ça fait vite cher. Je voulais renouveler un peu mon dressing de mi-saison et me débarasser de mon vieux trench noir qui, j’ai bien l’impression, a clairement rétréci la dernière fois que je l’ai passé en machine. L’idée première était de me coudre une veste Pavot de Deer&Doe, j’ai donc commandé le patron par la même occasion. Le hic c’est que la Pavot n’est pas doublée, et moi je voulais absolument une veste doublée car la mi-saison ici est plutôt fraîche. Il existe bien ici et là sur la toile quelques tutos pour doubler la veste, mais j’avais déjà procédé de la même manière pour la veste H du livre Dressing Chic et ce n’était pas vraiment une grande réussite. Alors quand République du Chiffon a sorti sa collection Automne avec son beau trench Roger et ses lignes simples et chic, j’ai dit banco, je vends la caravane. J’ai donc reçu Roger (et Johana au passage) pour Noël. Ici la doublure est prévue dès le départ donc les chances de se planter sont indéniablement réduites. Les beaux jours arrivant dans nos contrées nordiques, je me suis donc récemment attelée à la tâche.

trench roger petrole

Lire la suite