Roger, roi du pétrole

En septembre dernier, j’ai profité d’un bref passage en France pour me faire livrer quelques mètres de gabardine bleu pétrole par Cousette. Impossible de trouver de la gabardine en Allemagne (bon, je n’ai pas non plus fouillé l’intégralité des internets), et les frais de livraison depuis la France ça fait vite cher. Je voulais renouveler un peu mon dressing de mi-saison et me débarasser de mon vieux trench noir qui, j’ai bien l’impression, a clairement rétréci la dernière fois que je l’ai passé en machine. L’idée première était de me coudre une veste Pavot de Deer&Doe, j’ai donc commandé le patron par la même occasion. Le hic c’est que la Pavot n’est pas doublée, et moi je voulais absolument une veste doublée car la mi-saison ici est plutôt fraîche. Il existe bien ici et là sur la toile quelques tutos pour doubler la veste, mais j’avais déjà procédé de la même manière pour la veste H du livre Dressing Chic et ce n’était pas vraiment une grande réussite. Alors quand République du Chiffon a sorti sa collection Automne avec son beau trench Roger et ses lignes simples et chic, j’ai dit banco, je vends la caravane. J’ai donc reçu Roger (et Johana au passage) pour Noël. Ici la doublure est prévue dès le départ donc les chances de se planter sont indéniablement réduites. Les beaux jours arrivant dans nos contrées nordiques, je me suis donc récemment attelée à la tâche.

trench roger petrole

(Vous remarquerez que pour l’occasion, j’ai mis des chaussures.)

J’ai associé la gabardine à un coton tout doux pour la doublure, avec de jolies fleurs aux couleurs assorties. Pour les manches, j’ai choisi un tissu spécial doublure en polyester (bouh !) histoire de faciliter le mettage / enlevage. J’ai longuement hésité, puis j’ai finalement opté pour un col et des poches arrondis, plutôt que carrés / pointus. Je l’ai coupé en 34 pour le haut et 36 en bas.

trench roger petrole

(Toutes ces nuances de bleu feraient pâlir d’envie Michou.)

J’ai rencontré ma première difficulté au moment de copier les éléments du col sur mon tissu. Sur le patron, ceux-ci ne sont pas indiqué comme étant à couper au pli. Chaque élément est indiqué comme à couper 2 fois dans le tissu (et 1 fois dans le thermocollant). Sur le plan de découpe dans le livret explicatif, les éléments sont quasiment collés au pli, et doivent être copiés 2 fois chacun, ce qui fait donc un total de 4 pièces par élément. Je commence donc à coincer (non il ne m’en faut pas beaucoup). Couper 2 fois au pli et avoir 2 pièces ? Couper 2 fois pas au pli et avoir 4 pièces ? J’opte pour la dernière option. Mais au final la première aurait été bien mieux. Bref. Je ne sais pas si c’est à cause de ça, mais je me retrouve avec un pied de col trop long de quelques centimètres, et donc avec une espèce de languette de chaque côté du col. Pas très élégant mais bon pas non plus ultra gênant. Je n’ai pu m’en rendre compte qu’au moment du montage final du col, donc soit je recommençais tout mon col, soit, beh, je laissais comme ça. Je vous le donne en mille, j’ai laissé comme ça.

trench roger petrole

(On voit ici une couleur bien plus proche de la réalité. Un beau bleu pétrole !)

Le reste s’est passé plutôt sans encombre, j’ai suivi le pas à pas de la veste Michelle du blog de République du Chiffon pour monter la doublure. Je me suis un peu plantée dans la petite fente des manches, je crois que j’ai juste mal calculé mon coup à 1 ou 2 cm près, rien de bien méchant, mais après avoir retourné le tout j’ai du forcer un poil sur le fer à repasser pour que ça se tienne à peu près. Je n’ai pas fait la dernière étape de coudre l’ourlet à points invisible en bas de la veste et aux manches. Ca a l’air de tenir plutôt bien tout seul, éventuellement si ça ne va pas à l’avenir, je le ferai. Les poches plaquées laissent voir un peu le tissu de la doublure sur les côtés, ça fait un peu désordre, tant pis.

trench roger petrole

Enfin, j’ai fini mon beau Roger par la boutonnières et les boutons. J’avais acheté de gros boutons un peu dans les mêmes tons de bleu quand j’avais encore la Pavot comme projet en tête. Comme elle est un peu plus « sophistiquée » avec des lignes plus travaillées et plus de pièces assemblées, je préférais avoir des boutons assez discrets. Au final avec un Roger assez épuré et droit, des boutons un peu plus tranchés auraient peut-être donné un résultat plus équilibré.

trench roger petrole

La couture des boutonnières, même avec ma nouvelle super machine, m’a donné un peu de fil à retordre. Déjà mes boutons étaient un poil trop grands pour entrer dans mon pied spécial boutonnière. Fort bien. J’ai donc fait un essai avec la taille maximum, et les boutons entraient très bien quand même. Rien de grave donc. Par contre, les boutonnières étant cachées, il aurait peut-être été plus judicieux de les faire avant de coudre les pattes ensemble. Je ne suis pas arrivée à coudre la boutonnière la plus haute, même en retournant le problème et la veste dans tous les sens, et je me suis dit que j’allais juste finir par charcuter tout l’ensemble. Au final, je sais que je ne fermerai probablement jamais mon trench de toute façon, donc j’ai laissé tombé. J’ai juste cousu le bouton de l’autre côté quand même. Dans l’ensemble je suis plutôt super contente de mon nouveau trench ! Bien sûr la veste Pavot est toujours sur ma (longue) to-sew list.

trench roger petrole

Patron : Roger de République du Chiffon | Tissu : gabardine chez Cousette.com, tissu à fleurs chez Frau Tulpe Hambourg et doublure des manches chez Stoffe.de

Powered by : Trentemøller

Publicités

10 commentaires

  1. Ta version est superbe ! Je suis en train de le coudre ce modele, également dans une gabardine de chez cousette ! et je me suis posée exactement la même question que toi pour le pied de col : au pli ? Pas au pli ? Et pareil pour le col…. Bon j’ai fini par opté pour le pli mais je ne l’ai pas encore monté. Je vais vérifier les longueurs et au pire, je ferais une Couture pour que ça passe ! En tout cas, j’adore le tien ! Bravo

    1. Merci beaucoup :)
      Quelque part je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir des doutes sur cette histoire de col au pli, je commençais à me poser des questions ^^
      Hate de voir ta version en tout cas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s