Mois: mars 2014

DIY : le griffoir SOS canapé

Aujourd’hui, pas de grande couture ni de joli petit patron…
Vous l’avez vu à mon précédent post, le bestiau, le fauve, le redoutable : mon chat Olaf, 6,6 kg de gras et de poil (et il a perdu 2 kg ces dernières années). Je l’ai eu quand il était tout petit chaton, il y a 8 ans. Et je n’ai jamais au grand jamais réussi à l’habituer aux griffoirs standards. Vous savez, ces plaques ou ces bâtons entourés de corde, ou ces arbres à chat recouverts de sisal. Et bien il n’y a jamais touché. L’an dernier, j’ai acheté un arbre à chat un peu design en bois et feuilles de bananes, que les chats sont supposés adorer, et qui m’a couté la moitié d’un bras. Rien, nada, niet. Cela fait 8 ans qu’il voue un culte sans relâche aux canapés et fauteuils. A mon grand désespoir. Car comme ne le disait pas Omar Sharif, « le canapé c’est son dada ».

griffoir diy

Lire la suite

Sureau fleurie

Et voici la petite dernière. J’ai reçu le patron de la robe Sureau de Deer & Doe (oui encore) il y a quelques semaines ; j’ai longtemps hésité avant de le commander, je n’étais pas sûre que la coupe me plaise vraiment. Finalement j’ai vu tellement de jolies versions sur le net que j’ai craqué, et j’ai bien fait ! J’ai acheté ce coton un peu épais chez Frau Tulpe à Hambourg ; à la base j’étais partie pour choisir un coton plus fin et plutôt uni et estival, et celui-ci m’a tapé dans l’oeil (aïe). Et comme je voulais faire les choses bien, je suis aussi repartie avec de quoi faire une toile (c’est à dire un « brouillon » cousu dans un tissu peu cher).

robe sureau

Lire la suite

Chardon d’été

Le premier patron Deer & Doe que j’ai acheté a été celui de la jupe Chardon, d’après les très bons conseils de Morgann et Aïssatou lors de mon passage chez Brin de Cousette à Paris. Après un premier essai à peu près fructueux dans un joli tissu bleu à pois (peut-être qu’un jour je le présenterai ici), je tente une variation d’été du modèle. La jupe a une taille assez haute, ce qui donne une jolie allure assez élancée et élégante. Par contre je ne suis pas toujours très fan de la taille haute pendant l’été, ce n’est quand même pas très confortable. D’autre part, je souhaite utiliser un joli coupon de 90 x 110 cm, donc je dois raboter.

chardon mini

Lire la suite

Robe kimono (Dressing chic)

Pour Noël je me suis offert le livre Dressing Chic, après avoir vu de nombreuses réalisations sur le net. J’ai commencé par me lancer dans la robe kimono, présentée dans le livre avec un tissu moche comme tout, avec des chiens moches et des couleurs moches. J’ai utilisé un tissu rapporté de Tahiti où je venais de passer des vacances chez ma famille. Là-bas les tissus sont presque 2 fois moins chers qu’en France ou qu’en Allemagne, allez comprendre, tout est normalement bien plus cher. J’ai aussi fait quelques réserves de tissus à fleurs genre chemises Magnum.

robe kimono dressing chic

Lire la suite

Datura rouge

Pour ma deuxième Datura, j’ai utilisé un coupon de tissu japonais de 1m de large, également déniché chez Charlotta’s à Hambourg. C’était le bout du bout, la toute fin du rouleau. Il restait 1,10 m. J’ai donc über-optimisé ma découpe de pièces, le tout en taille 34. C’était un peu comme jouer à Tetris. Bon je vous raconte pas la galère ensuite pour raccorder mes 10 petits bouts de tissu un peu misérables pour arriver à faire un mètre de biais…

blouse datura

Lire la suite

Datura de printemps

Mes deux derniers projets réalisés (pourquoi faire dans l’ordre chronologique quand on peut faire autrement ??) sont des Datura de Deer & Doe. J’ai commencé par une version printanière, avec un joli tissu japonais en coton acheté chez Charlotta’s à Hambourg. Malgré les 110 cm de large, je suis arrivée à caser toutes les pièces du patron sur 1,20 m à peu près. J’ai taillé en 34 en haut et 36 en bas, en suivant les recommandations pour chaque mensuration. J’ai même fait le biais maison, mais je n’ai pas réussi à utiliser la machine à biais proposée dans le patron, le tissu n’arrêtait pas de se plier au mauvais endroit, j’ai vite fini par abandonner. Pour l’occasion, j’ai aussi fait mes première boutonnières, finalement ce n’est pas si sorcier, il s’agit juste de trouver la bonne taille en fonction du bouton et éviter de tout couper d’un coup de ciseau barbare ou de découd-vite trop pressé.

blouse datura

Lire la suite

Hey bonjour !

En septembre, pour mon anniversaire, j’ai reçu une petite machine à coudre. Depuis le temps que j’en voulais une ! Mon Lebenslangerschicksalsschatz a vraiment assuré. A moi la garde-robe fait maison ! Enfin, avant d’en arriver là, y’a du boulot. La première fois que j’ai touché une machine à coudre ne remonte qu’au mois d’avril dernier. Ma maman m’avait gentiment et patiemment présenté une première approche de la couture à la machine. Programme : comment mettre le fil dans le dédale mécanique, régler le point, surfiler les bords. Une demi-heure plus tard, me voilà en train de m’entraîner tant bien que mal à coudre droit. Mais quelques minutes plus tard, je dois arrêter à cause des coupures d’électricité. Et oui, mes parents habitent un pays où l’électricité 24h/24 7j/7 est un luxe.

Nous voilà donc en octobre, je commence à m’occuper de cette petite machine. Je commence par les ourlets des rideaux, et par ajuster la taille des taies d’oreiller (en Allemagne la taille standard des taies d’oreiller Ik*a est de 80×80 cm – idéal pour une nappe de piquenique). C’est à peu près facile, c’est tout droit ! Et puis bon, on n’a pas non plus 36 rideaux ou 65 taies d’oreiller, donc je me lance dans des aventures plus risquées, genre des petits pots en tissu pour la salle de bain, des housses de téléphone, ou encore un étui à lunettes et un grattoir pour le chat.

Fin octobre, je rentre à Paris quelques jours et je passe chez Brin de Cousette. Venue à la base juste pour me poser un peu, feuilleter les livres et boire un bon thé, je repars une heure plus tard avec des tissus en pagaille et mon premier patron de vêtement, la fameuse jupe Chardon de Deer & Doe. Et depuis ma collection de patrons s’agrandit doucement, d’ailleurs je ne sais pas encore comment ranger proprement tout ça.  Je commence plein de projets, mais les débuts sont difficiles, j’ai beaucoup de ratés… Puis en janvier je crée un compte sur Thread & Needles, et finalement aujourd’hui j’ouvre mon blog. J’y reprendrai d’abord les projets déjà présentés sur T&N, ce qui devrait me laisser un peu de temps pour finir mes derniers dossiers en cours et d’en commencer de nouveaux :)