DIY : une couette en laine bio

Dans ma quête d’une vie plus simple et plus saine, j’ai entrepris de me débarrasser de certains objets chez moi qui n’étaient plus en accord avec mes convictions éthiques et sanitaires, pour les remplacer par quelque chose de plus durable et sain. Que de grands mots et de belles idées ! En réalité je me meuble encore chez le suédois le plus connu de la terre et j’habille mon môme chez d’autres suédois fort connus. Après avoir remplacé mes poêles en téflon par de la fonte suédoise (#passionsuède) et investi dans des chaussettes en laine et tricots de corps (tout à fait) en mérinos pour un hiver au chaud, j’ai décidé de m’attaquer à la literie : il était temps de changer cette vieille couette synthétique, en quelque chose de plus naturel et en évitant les couettes en plumes suédoises fabriquées en Chine.

couette0

Et là je tombe sur un truc qui m’était totalement inconnu (je ne m’étais pas vraiment posé la question en fait) : les couettes en laine. Naturelles, chaudes, et fabriquées localement, elles ont tout pour plaire. Tout, sauf leur prix : je n’ai pas vraiment les moyens d’investir 300 euros dans une couette, aussi éthique et naturelle soit elle. Qu’à cela ne tienne, je n’ai qu’à la faire moi-même !

couette1

J’ai donc acheté 2 rouleaux et demi de laine cardée bio, vendue en plaques d’1 kg et de 1 x 2 mètres, d’une bonne épaisseur. J’ai trouvé une boutique allemande qui me semblait savoir ce qu’elle faisait, et la propriétaire, Sonja, a très rapidement répondu à mes questions sur le sujet.

couette2

Je me suis également procuré un set de housse de couette + 2 oreillers en coton d’occasion sur le bon coin local, en très bon état, une fois de plus de marque suédoise mondialement reconnue. Il vaut mieux choisir un tissu dont les fibres sont assez resserrées, donc éviter le set 1er prix. Le nombre de fils par cm² est disponible dans la description du produit sur le site du suédois, c’est un bon indicateur. Les dimensions devaient être du 220 x 240 cm, mais soit je me suis fait rouler dans la farine comme une schnitzel, soit les anciens propriétaires ont abusé du lavage à 90°, au final c’était plus proche du 200 x 200.

couette3

J’ai donc ouvert ma housse de couette en coupant les bords, y ai placé mes plaques de laine, en tentant de répartir de manière relativement homogène sur toute la surface. La laine cardée est extensible, mais « s’effrite » quand on tire trop dessus, il faut la manipuler avec tendresse et délicatesse. Ensuite on remet l’autre partie du drap au dessus, on met quelques épingles à nourrice pour maintenir le tout ensemble, et on ferme le tout avec des épingles sur le côté.

couette4

couette5

couette6

J’ai ensuite voulu faire du molletonnage à la machine à coudre, pour maintenir mes trois épaisseurs ensemble, mais évidemment, le tout était bien trop épais et ça patinait sévère. Plan B : je n’avais plus qu’à tout capitonner à la main, avec des nouettes, c’est à dire des points de couture en fil un peu épais, et avec des petits morceaux de feutrine pour éviter que le drap ne se déchire sous la tension. Et bah c’est long… J’en ai passé des heures par terre à coudre toutes mes nouettes à la main !

couette7

couette8

Ensuite j’ai recousu les bords, un peu n’importe comment, je vous l’accorde, mais l’essentiel est que ça tienne, donc tant pis pour l’esthétique. Et voilà :) Ma couette en laine bio d’environ 2 x 2 m m’a coûté à la louche 55 euros, elle est bien chaude (équivalent à du 500 g / m², soit une bonne couette d’hiver), elle chauffe rapidement quand je me glisse dans mon lit même après avoir ouvert la fenêtre en plein hiver avant le coucher, elle est légère comme un nuage et tellement confortable <3

couette9

D’après mes calculs, pour du 220 x 240 cm j’aurais dû utiliser 4,8 m² de laine, au final je n’en ai utilisé que 2 rouleaux, soit 4 m². Je ferai une mini couette pour mon gigot avec le petit rouleau de 700 g qui me reste.

couette10

Allez, la prochaine fois, je vous raconte comment j’ai fait les meilleurs oreillers du monde en cosses de millet bio !

5 réflexions sur “DIY : une couette en laine bio

  1. C’est une idée géniale dis donc !!!! Elle se mérite cette couette (et tu as toute mon admiration pour les heures de capitonnage à la main !!) mais la description du confort que tu en fait en vaut vraiment le coup !!! Sans compter que de savoir que tout est naturel doit ensuite bien te faire plaisir à chaque fois que tu la vois !!! Bravo !!!

    • Je viens tout juste de commencer la version mini, comme ça elle sera prête pour l’hiver ^^’
      En tout cas, si tu as des questions, n’hésites pas :)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s