Inari au Mexique

En été 2010, alors que tous les avions étaient cloués au sol pour cause de volcan islandais voulant faire son intéressant, mon pote Seb (plus doué en photo qu’en couture, allez donc voir ses photos du Groenland à la Maison des Arts de Créteil en janvier 2016 – ou à Santa Fe cet été) et moi avons décidé de prendre plutôt la route pour les vacances et nous avons donc planifié un road trip en Europe du Nord. Nous sommes partis de Paris pour 2 semaines de route, et nous sommes passés par le nord de l’Allemagne, le nord du Danemark, avons remonté la Suède par les forêts, fait un petit crochet en Laponie norvégienne, sommes redescendus en Finlande par les petites villes de province, avons pris le ferry pour Åland puis pour la Suède, rejoint le Danemark par les ponts, et sommes rentrés sur Paris, en ayant comptabilisé 8200 km de route, 400 km de ferry, et 30 km de vélo. C’était un road trip de toute beauté !

inari alexander henry

Tout ça pour introduire le fait que nous avons donc passé la nuit à Inari, petit bled tout au nord de la Finlande. En fait, nous n’avons vraiment vu que le camping et la forêt environnante. En même temps, il n’y a pas grand chose d’autre. Inari c’est aussi le nom du patron 2 en 1 robe + t-shirt de Named Clothing, marque indé finlandaise. C’est mon premier patron de cette marque, et mon premier patron en anglais. Je l’ai acheté en version pdf, et reçu immédiatement après commande, plutôt pratique donc. Je n’avais plus qu’à imprimer et assembler et découper, une folle soirée en perspective. Je l’ai coupé en taille 34. J’ai utilisé un tissu d’inspiration mexicaine, acheté en même temps que mon autre tissu type Mexique de mon chemisier Berthe (le site ne vend désormais plus de tissus).

inari alexander henry

Très peu de pièces, pas de bouton ou de fermeture éclair, d’une simplicité redoutable pour un résultat au poil. Au départ je n’étais pas vraiment convaincue par le dos plus long que le devant, mais je suis désormais fan de ce détail ! J’avais aussi un peu peur de l’effet sac à patates, mais finalement ça tombe bien et c’est ajusté comme il faut. Le seul point qui méritait une attention particulière était la symétrie et le positionnement des motifs du tissu. Un motif de main mal placé aurait vite donné un résultat pas très heureux.

inari alexander henry

J’aurais peut-être dû la raccourcir un poil, avec mon mètre 64 je suis loin des standarts de la marque avec son mètre 72 de référence (qu’ils sont grands ces nordiques). Les explications sont bien détaillées, j’ai mis un peu de temps au départ pour bien comprendre les termes en anglais, mais une fois qu’on a assimilé que « finish the raw edge » signifie « surfiler le bord », tout est vite très clair. La marque propose sur son site un lexique de couture en anglais, très utile pour vérifier certains termes.

inari alexander henry

Pour conclure, vous l’aurez compris, Inari fait désormais partie de mes patrons valeur sûre, certifié Helmut compatible. Il paraît que l’été est arrivé. Inari et moi (et l’ensemble des hambourgeois) l’attendons encore avec impatience. Et en bonus, quelques scans de photos prises dans le coin d’Inari !

inari ilovefish inari ilovefish inari ilovefish inari ilovefish

Patron : Inari de Named Clothing Tissu Golondrinas d’Alexander Henry chez Pink Chalk Fabrics

Powered by : Felix Laband

Publicités

7 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s